Comment choisir sa plaque à induction ?

plaque induction

Si vous envisagez d’acheter une plaque à induction ou si vous prévoyez de rénover votre ancienne cuisinière à gaz ou de vitrocéramique, cet article vous permettra de connaître les points forts et les points faibles d’une cuisinière pourvue de plaques à induction.

Fonctionnement d’une plaque à induction

Une cuisinière à induction est un type de cuisinière en vitrocéramique qui chauffe directement le récipient au moyen d’un champ électromagnétique au lieu de le chauffer par des résistances. La plaque induction utilise un champ magnétique. Le matériau ferromagnétique est agité magnétiquement et l’énergie absorbée est libérée sous forme de chaleur et chauffe le récipient et son contenu. Les récipients doivent comporter un matériau ferromagnétique au moins dans le fond, de sorte que l’aluminium, la terre cuite, la céramique, le verre ou le cuivre ne peuvent pas être utilisés avec ce type de cuisinière.

Avantages d’une plaque à induction

Haut rendement énergétique : les cuisinières à induction utilisent presque toute l’énergie qu’elles consomment. Grâce à leur technologie innovante, elles ne produisent pratiquement pas de fuites de chaleur car celle-ci est concentrée uniquement sur les casseroles et leur contenu. Comparée à l’efficacité des cuisinières à gaz (40 %) et celle des cuisinières électriques traditionnelles (74 %), les plaques à induction offrent un rendement supérieur à 85 %.

Chauffage rapide : les plaques à induction atteignent des températures élevées en très peu de temps, ce qui réduit l’attente et donc le temps nécessaire pour cuisiner. Beaucoup d’entre elles permettent même de contrôler la température.

Facile nettoyage : leur surface lisse et le fait qu’elles ne surchauffent pas, empêchent les restes de nourriture de se carboniser et font que le nettoyage ne prend que quelques minutes.

Détection automatique des récipients : lorsque l’on retire la casserole, la poêle ou le poêlon, la plaque à induction cesse automatiquement de produire de la chaleur et reste en veille jusqu’à ce qu’elle détecte à nouveau un récipient posé sur sa surface.

Moins de pollution : l’impact environnemental généré par l’utilisation d’une cuisinière à induction est minime.

Inconvénients d’une plaque à induction

Les ustensiles de cuisine : les plaques de cuisson à induction fonctionnent exclusivement avec des récipients à fond plat en acier ou ferromagnétiques.

Prix plus élevé : son coût initial est également plus élevé que celui des autres cuisinières.

Alimentation électrique : en cas de panne d’électricité, impossible de cuisiner.

Rayonnement électromagnétique : bien qu’il n’existe aucune étude démontrant que ce type de cuisinière est nocif pour la santé, on sait qu’un champ magnétique peut induire d’autres champs et courants électriques. Aux normes actuelles, les plaques à induction produisent des courants 50 fois plus faibles que le seuil de stimulation du système nerveux central. Cependant, il se peut que ces courants puissent affecter le fonctionnement des stimulateurs cardiaques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *